¡A Tomar Viento!

Viaje a vela por el Mediterráneo

Kefalonia et Itaque – Grèce

Nous avons retrouvé nos amis du début de l’aventure en Grèce : Javi et sa femme ainsi que Marie et Marcos.

Nous les avons retrouvé Drapano sur l’île de Kefalonia (Κεφαλονιά).

Le port abandonné est séparé de la petite ville par un très long pont. Le tout est entouré de montagnes.

Après un tour à la laverie et un dîner en ville avec nos amis, nous avons décidé de reprendre notre route en direction de Katelios. Situé au sud de l’île de Kefalonia, nous y sommes restés une seule nuit.

Le port est minuscule, au point que seuls des bateaux de pêche y sont amarrés.

Dès le lendemain, nous avons repris la mer pour Koutsoupia Beach, toujours sur la même île. La photo ne rapporte pas la beauté du site : les montagnes brumeuses, la végétation dense, la plage toute simple, la pierre rougeâtre et l’eau d’un turquoise foncé. J’ai adoré ! Très reposant et ressourçant.

Nous avons poursuivi notre « course » en rejoignant l’île toute proche : Ithaque (Ιθάκη). Notre première étape s’est faite à Gálaros.

 

Deux très jolies plages, l’eau translucide et azur, le soleil et donc de très bons moments.

D’ailleurs, à l’occasion de l’éclipse de la lune, nous sommes allés siroter une bouteille de vin sur la plage. À la tombée de la nuit, nous avons allumé un feu que nous avons ensuite laissé mourir tranquillement. Là-bas, il ne fait pas particulièrement froid, un simple gilet et un pantalon léger suffisent à nous couvrir.

L’éclipse de lune et Mars

Au cours de la soirée, deux plaisanciers sont venus nous rejoindre. Le couple italien était en voyage pour 2 semaines. Un grain de sable pour nous. Ce fut un très agréable moment.

Poursuivant notre petit chemin, nous sommes allés mouiller près du port de Vathy (Βαθύ), capitale de l’île d’Itaque.

Cette baie plutôt large est secouée par des vents forts. Alors qu’à l’extérieur tout est calme, dès que l’on entre les vents nous rendent fous. Les vagues percutent les quais et reviennent vers les voiliers qui, comme nous, ont posé l’ancre. La nuit a été quelque peu désagréable.

Une des rues donnant sur les quais

Mais cette étape nous a permis de nous ravitailler en nourriture et produits frais.

Nous sommes également allés en balade parmi les superbes montagnes verdoyantes.

Vue sur Vathi

Au cours de notre petite expédition d’1h30 pour grimper les 300 mètres d’altitude, nous avons rencontré de nombreux arbres fruitiers.

Des figuiers, des mûriers, des amandiers :

Nous avons plus d’une fois perdu notre route, il semblerait que le chemin disparaisse peu à peu sous la végétation. À un moment donné, nous avons dû passer derrière ce petit cheval pour retrouver notre route. Un peu comme une épreuve à passer. L’animal à apprécié les figues et nous a laissé poursuivre !

Presque tout en haut, nous avons pris le frais dans une vieille église abandonnée.

Je dois dire que le paysage est superbe : des arbres partout, une vue sur l’île et les nombreux voiliers en mer, malgré une chaleur étouffante.

À notre retour au bateau, nous avons repris la mer pour une heure afin de mouiller près d’une plage plus calme.

Là-bas, il y avait de nombreux poissons et une eau comme je l’aime ! Comme dans chacun de ces endroits paradisiaques, je cours me baigner dès que j’en ai l’occasion. 🙂

Prochaine étape, Meganisi, une île que nous avons déjà visité à l’aller. 🙂

Précédent

De nouveau en Mer Ionniènne – Grèce

Suivant

Île de Meganisi – Grèce (Re)

  1. Nadia

    Bonjour,
    Super, vous avez retrouvé vos amis ! Que le monde est petit !!!
    Nous n’avons rien vu de l’éclipse car le seul soir où nous avons eu un orage a été ce soir là… donc trop de nuages, dommage.
    Ce port a vraiment l’air paradisiaque… magnifique photo qui ressemble à une carte postale !
    Quel dommage de laisser une église à l’abandon !!!
    Bonne continuation et à bientôt
    gros bisous à vous deux
    maman

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.