¡A Tomar Viento!

Viaje a vela por el Mediterráneo

Mikonos – Grèce

Nous sommes passés par une des îles les plus connues des Cyclades… Mikonos (Μύκονος) !

Le capitaine ne voulait pas manquer cela même si nous savions que ce serait remplis de bars et de boites de nuit, le tout pour un prix élevé pour rembourser la décoration. ^^

À vrai dire, je suis plutôt sensible à ces sites qui invitent à la détente en musique. Mais il n’y a rien de tel qu’une jolie plage, vue sur la mer (et Calma) pour faire mon bonheur.

Ça tombe bien car ce qui fait le succès de celle île ce sont ses plages. Plusieurs d’entre-elles sont nudistes. ^^ Je n’ai pas testé, ce sera pour un autre voyage. 😀

Très touristique, on y trouve un aéroport. Le seul autre des cyclades se trouve à Santorini.

Ici, les églises ont le toit rouge. Elles sont tout aussi nombreuses, parfois 3 en moins de 500 mètres. Quand je dis église, ce sont des chapelles dans lesquels les croyant viennent se recueillir et bruler une bougie.

Nous sommes passés devant l’église orthodoxe de Paraportiani qui est complètement blanche.


En arrivant près de l’île, nous avions prévu d’amarrer dans le port de Mykonos à 30 min à pied de Mykonos la ville. En approchant, nous nous sommes faits clairement jetés par les marins.

D’abord en grec, puis en anglais, ils nous ont dit qu’il n’y avait pas de place. Devant nous, quelques voiliers amarrés laissaient la place pour plusieurs dizaines d’autres. Les marins préféraient visiblement aider un super beau bateau à voiles, le double de Calma en taille, et certainement beaucoup plus jeune.

Je suis prête à parier que ses occupants étaient également plus riches. Ce doit être le fonctionnement ici. Si tu n’as pas l’air assez « huppé », tu n’es pas le bienvenu. Cela n’engage que moi bien entendu.

J’avoue avoir été surprise (et vexée, mais chut !), surtout que nous avons dû contourner les côtes pendant plus d’une heure, avec un vent nous jetant la mer au visage une fois de plus. Nous étions partis sous une brise tranquille et avions rejoint notre ami Meltemi. Les ferries n’ont pas arrêté de nous faire dévier de notre route, c’est une véritable autouroute entre Tinos et Mykonos ! La vigilance est de mise.

Celui-ci est passé tout près !

Finalement, nous n’avons pas perdu au change. La baie d’Ornos est superbe. Eau transparente, vue sur la plage et musique d’ambiance en continue provenant des bars remplissant la côte. Nous avons même eu le droit à un feu d’artifice ! Le seul hic est qu’il faut marcher sur une route assez fréquentée pendant une petite heure pour rejoindre la ville. Sinon il y a des bus mais ils sont bondés.

J’ai profité de cette étape pour lire, bronzer et flâner sur Calma. Parfait !


Quant à Mykonos la ville, je dois dire que c’est vraiement très joli. Toutes les ruelles sont magnifiques, les murs blancs, des commerces (de toursites) et des restaurant partout.

Les pêcheurs viennent déposer leurs captures de la nuit ici.

Nous avons admiré les fameux moulins, très connus ici.

Nous ne sommes pas restés bien longtemps. Meltemi nous laisse un peu tranquilles alors nous fonçons visiter d’autres lieux paradisiaques, certainement plus tranquilles.

 

 

Précédent

Le coût du voyage 2

Suivant

Naxos – Grèce

  1. Nadia

    Bonjour Emilie,
    L’église orthodoxe blanche me fait plutôt penser à un blocos !
    Ils ne sont pas très sympa ces grecs qui ne vous ont pas laissé amarré, ils font fuir les « petits » touristes qui, tant pis pour eux, vont dépenser leur argent ailleurs…
    Super tous ces moulins, Est-ce que vous avez vu Don Quichotte dans le coin ?
    Tes photos sont toujours aussi belles
    Bonne continuation
    Gros bisous
    maman

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.