¡A Tomar Viento!

Viaje a vela por el Mediterráneo

Antiparos et Despotiko – Grèce

Juste au sud-est de Paros, vous trouverez Antiparos (Αντίπαρος) et Despotiko (Δεσποτικό).

Nous avons choisi une des nombreuses plages de l’île d’Antiparos pour sa proximité avec la cave (grotte).

À trente minutes de marche dans les petites montagnes, sous un soleil puissant, nous avons visité ce lieu rempli de stalactites et de stalagmites.

On se fait toujours avoir avec Google Maps, on ne regarde pas s’il faut grimper ! Mais la vue est chaque fois une jolie récompense.

Après notre grimpette en pleine chaleur, la fraîcheur de la cave était bienfaisante. À l’intérieur, 400 marches à descendre puis remonter. Facile pour nous, grâce à notre train de vie qui nous prépare largement à ce genre d’activité.

C’est très impressionnant, même si c’est court. Même en prenant notre temps, nous avons rapidement fait le tour. Pour information, la cave se visite de 10h à 16h (dernière entrée à 15h30), pour 6 € par adulte.


Revenons à la plage qui est parfaite. Peu de baigneur, pas d’autre voilier, une eau turquoise, presque bonne au niveau de la plage mais encore fraîche au niveau de Calma.

Quel magnifique dégradé de bleu !

J’ai adoré m’y baigner afin de me rafraîchir car ça y est, la température à bord du bateau grimpe et nous passons nos journées en maillot de bain / bikini. Le rêve !

Ici, les nouveaux propriétaires se font construire de drôles de maison, tout à fait dans le thème grec. Soit ils utilisent de vieux moulins qu’ils rénovent, soit ils s’en crééent de toutes pièces.


Après notre visite en terre ferme, nous avons repris notre chemin jusqu’à Despotiko. Cette petite île séparée d’Antiparos par un bras de mer étroit, avec parfois seulement 1 mètre de profondeur, est tout aussi jolie.

Voilà de quoi vous emmener avec moi dans cette mer cristaline.

C’est une piscine salée géante !


Le lendemain, nous avons tenté de rejoindre notre prochaine destination. Malheureusement, les prévisions météorologiques n’étaient pas exactes et le vent nous faisait face.

Refusant de naviguer environ 4h à moteur avec un vent contraire, nous avons fait escale près d’une plage déserte appelée Libádi.

Le capitaine est allé faire un tour sur le sable sombre. Durant un bon moment, et grâce aux jumelles, je l’ai observé parcourir la plage de long en large, ramassant par-ci, par-là des objets. J’ai bien rit !

En revenant sur Calma, il m’a annoncé que non, il ne nettoyait pas la plage. Il a récupéré du bois et tout préparé pour faire un feu de camp.  Nous avons embarqué notre dîner et sommes allées faire une flambée.

L’avantage de la fumée, c’est que ça éloigne les moustiques. Mais ça pique les yeux !

Saurez-vous dire quel est l’animal qui a visité le lieu avant nous ?


La nuit a été difficile car il s’est avéré que cette petite baie ne nous protégeait pas des vagues. Difficilement réveillés, nous sommes retournés dans notre bras de mer turquoise pour attendre que le vent change et nous soit plus favorable. Cette fois, nous nous sommes rapprochés de la côte contenant deux tavernas.

Nous avons le temps, et cette petite esapade sur une plage déserte et privative était tout à fait exceptionnelle !

Précédent

Paros – Grèce (2/2)

Suivant

Sifnos – Grèce (1)

  1. Nadia

    Bonsoir,
    Après la grimpette, la descente des marches dans la grotte… oh zut faut les remonter, très jolie cette grotte !
    Pour les horaires de visite, on va tâcher de faire vite pour arriver demain avant la fermeture, merci du renseignement !!!
    C’est très astucieux de construire sa maison dans un ancien moulin, ils recyclent tout ces grecs !
    Magnifiques photos de vos baignades et de vos pieds !
    Superbe photo de vous deux autour d’un feu de bois, sur une île déserte, quoi de mieux ! A mon avis, c’est un petit dinosaure qui est passé avant vous !!!
    Profitez bien de votre aventure
    Gros bisous à vous deux et à bientôt
    maman

  2. romane rose

    L’eau turquoise et le soleil, que de bons moments tu nous fais partager. C’est officiel, je te hais, moi qui regarde le ciel gris et le pauvre thermomètre à 17°. Le bikini ressemble plus à une doudoune. Magnifiques photos, comme toujours et un superbe voyage que nous suivons pas à pas avec délice. Pour les empreintes, je te dirais chèvre (ongulés à deux ongles) ou lièvre en mutation ou licorne ou… (cochez la bonne réponse). Bisous à tous les deux et caresse à Calma. Bises

    • Emilie

      Le bikini en doudoune… je demande à voir !
      Bravo ! Tu as trouvé la bonne réponse, la licorne à tête de chèvre et oreilles de lièvre est passée nous saluer avant de repartir à sa vie sauvage. ^^
      La caresse à Calma, c’est fait. Par contre, pour ce qui est des bisous, je prends le mien ainsi que celui que tu destinais à mon capitaine… Non mais ! lol
      Contente de t’avoir parmis nous pour cette belle aventure. Bisou !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.