¡A Tomar Viento!

Viaje a vela por el Mediterráneo

Argelès – France

Ça y est ! Nous avons passé la frontière ! Me voilà de retour en France, mais dans un lieu que je n’ai jamais visité : Argelès sur Mer.

Mercredi, en arrivant près de la côte, nous avons hésité. Pourquoi ne pas faire une halte à Colioure ? Et bien non, parce qu’il n’y a pas de port, du moins pas pour la taille de Calma. Nous avons donc amarré le bateau dans le port d’Argelès, sous le soleil et la chaleur du sud. Puis nous avons visité Argelès, à trente minutes à pieds du port… Et oui, nous n’avons pas de voiture ! Et ça nous fait faire du sport en plus de la navigation. Ce côté de la ville est petit et pas forcément très beau. Mais nous avns profité du magnifique couché de soleil.

Jeudi, il était temps de faire une lessive. Et pas de laverie à moins de trente minutes à pieds. C’est partie, pour une heure aller-retour, avec le linge dans un sac à dos. Pour découvrir, arrivé sur place, qu’il s’agit d’une laverie et non d’une laverie automatique. Il faut donc revenir vendredi matin pour récupérer le linge propre et sec. Bon, et bien, deux heures de marche en tout pour laver le linge. Nous l’aurons mérité cette lessive !

Chema a également apporté une amélioration au bateau. Il a ajouté une trappe qui permet de nettoyer le réservoir de gasoil. Ainsi, le problème de moteur qui baisse de régime à cause du filtre est résolu.

Nous avons également visité Colioure, après une heure de marche dans les collines près des plages et des vignes. C’était super beau !

Les rues et les ruelles sont toutes très jolies. Les maisons sont dépaysantes, avec leurs murs et leurs volets de toutes les couleurs.

Fatigués par la marche, nous voulions savourer une bière fraîche et déguster un plat ou une entrée typiquement française. Finalement, nous avons craqué pour un bar à vin et à tapas, qui nous a proposé, très content, la bière typique de Barcelone : Estrella ! On ne connaît que trop bien cette bière. Du coup, avec un verre de très bon vin rouge, nous avons mangé des tapas. Nous n’avons pas encore tout à fait quitté l’Espagne.

Pour le retour, toujours à pieds bien sûr, la pleine lune nous a guidé dans ce paysage du sud.

Vendredi, après le passage par la laverie pas automatique du tout, nous avions prévu de naviguer plus au nord. Mais le vent (tramontane) et les vagues qui s’y ajoutent, nous ont forcé à rester un plus longtemps sur place, à l’abris. Ce n’est pas une si mauvaise idée après-tout. Une journée de repos dans un port, ce n’est pas si mal !

Au final, ce passage par Argelès nous aura beaucoup fait marcher !

Précédent

Plage de Garbet – Espagne

Suivant

D’Argelès à Palavas les flots

  1. nadia

    Quand tu dis que tu vis mes rêves, Argelès sur mer en fait partie… et oui ton père a été en vacances là bas avant de me connaître et il m’a toujours promis de m’y emmener mais cela ne s’est jamais fait ! tu fais tout à ma place et j’en suis très heureuse… mais je t’envie un peu quand même !
    Nous sommes contents d’avoir de vos nouvelles car plus rien depuis votre départ en Espagne mais c’est marrant de voir qu’en France on veuille vous servir la bière espagnole, mais aucune chance avec l’hortacha ! Chema apprécie-t’il l’hospitalité française et le bon vin rouge !
    Bonne continuation
    Hasta pronto
    Maman

  2. nadia

    suite…j’ai noté hortacha au lieu de horchata…lol. J’en ai commandé chez Santé et Forme et je m’en fais régulièrement. Bisous

  3. Linda

    Argelès… tout dépend dans quel sens on voyage… soit c’est déjà un peu l’Espagne soit c’est presque la France, lol.
    Bon voyage, ou bonne lessive !

  4. Denis

    Faire autant de chemin pour arriver en France et boire de la bière Espagnole, elle doit être vraiment bonne cette Estrella ?? Tu m’en ramène ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.