¡A Tomar Viento!

Viaje a vela por el Mediterráneo

Atokos et Astakos – Grèce

Nous avançons tout doucement en direction d’Athène.

Vue sur l’île Kalogiros (Καλόγηρος).

Après notre passage sur Meganisi, nous avons passé la nuit près de l’Île d’Atokos (Άτοκος). C’est une propriété privée, seule une maison y est bâtie. On n’y trouve pas de chemin et peu de plages.

Par contre, quelques cochons se promènent sur la plage. Je dois l’avouer, nous avons (j’ai) imaginé un bon cocon grillé au feu de bois !

Les parois rocheuses sont impressionnantes. Je me demande parfois comment la nature s’y est prise pour paraitre ainsi aujourd’hui.

Nous n’avons pas vraiment profité du lieu car les montagnes juste devant nous emprisonnaient le vent pour nous l’envoyer avec force. Nous sommes rapidement abrités dans le bateau jusqu’au lendemain.


La nuit suivante, nous l’avons passé amarrés au quai de la petite marina d’Astaos (Αστακός).

Je ne sais pas si vou avez remarqué, mais je trouve qu’ils s’amusent bien avec les noms (Atokos et d’Astaos) !

En arrivant, j’ai été étonnée de voir cette montagne, dont une partie a été démolie pour y construire une route. Il est possible de voir cette bande de roche fissurée de très loin.

L’amarrage et les services sont gratuits dans le petit port. Ce qui nous a permis de rempoter en eau et de recharger les batteries électriques. Ça tombait bien puisque le ciel est nuageux ces jours-ci.

Dès notre arrivée, nous avons été accueillis par un grec que j’ai d’abord pris pour un marin. J’ai ensuite compris qu’il s’agissait du tenant de la taverna juste en face. Il nous a aidé voire même « tenu la jambe » tout notre séjour.

Nous avons dîner chez lui. D’ailleurs, nous n’avions presque pas le choix car à peine sortions nous la tête qu’il venait nous salurer et bavarder pour ensuite nous dire de venir dîner dans son petit restaurant. Il était super gentil et amical, même si nous nous sentions un peu épiés par son drôle de manège.

C’est d’ailleurs grâce à lui que nous avons pu faire appel à une laverie pour notre linge. Il a demandé à la tenante du commerce de venir et elle a prit en charge nos vêtements un samedi après-midi, alors que tout était fermé.

Il faut savoir que le village est petit et pas du tout touristique. C’est sûrement pour cela que j’ai bien aimé passer du temps là-bas, malgré les nuages.

Tout m’a semblé « vrai » et authentique. Et puis, la vue sur les montagnes en fond rendait l’endroit spécial.

Naturellement, je suis allée faire un tour dès que j’en ai eu l’occasion.

Mon chemin a débouché sur un monastère.

Je m’apprêtais à entrer dans la chapelle quand j’ai entendu des voix masculines parler et chanter à l’intérieur. J’ai poursuivi ma visite le plus discrètement possible pour ne pas les déranger.

Autour de la maison et de la petite église, j’y ai vu des animaux et des potagers.

Je rencontre de nombreux citronniers depuis mon arrivée en Grèce. Tout comme les oliviers, les vignes, les pins et les cyprès.

Dans le potager du monsatère.

Au fond, j’ai remarqué une jolie plage derrière les grillages entourant le site.

Plus près du village, je me suis amusée de ce bâtiment délaissé mais tout de même utilisé et décoré. Ils n’ont pas manqué de mettre une porte ! Faudrait pas que le vent s’infiltre.

À très vite pour quelques nouvelles de la navigation en eaux grecques !

Précédent

Île de Meganisi – Grèce

Suivant

Naviguer en mer Ioniènne

  1. Nadia

    Bonjour,
    Ca fait drôle de savoir que vous allez à Athènes car nous on ne voit cette ville que dans les films de gladiateurs !
    Les seuls habitants d’Atokos sont des cochons et toi tu veux en manger un à la broche, c’est vraiment pas sympa !!!
    Par contre le port d’Astakos est magnifique, très coloré et ce Grec est malin et intéressé, il vous a vu venir mais c’est très gentil de sa part de vous avoir rendu service de la sorte, surtout pour la lessive !
    Très joli Monastère, simple et c’est comme dans les temps anciens, la petite ferme et le potager du Presbytère ou de la Chapelle… c’est chouette de voir des citronniers, merci pour toutes ces magnifiques photos.
    Etrange cette porte en plein milieu d’un bâtiment abandonné !
    Bonne continuation et à bientôt
    Gros bisous
    maman

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.