D’habitude, nous n’avons pas de quoi nous presser. Mais cette fois, nous avons un rendez-vous. En effet il nous manque de l’énergie.

 

Les deux panneaux solaires installés au mois de mai ne suffisent pas à charger les batteries du moteur. En tout cas, pas suffisamment pour garder allumer le réfrigérateur nuits et jours.

Nous avons donc commandé un troisième panneau solaire sur un site internet qui ne livre pas en relay colis. Bien sûr, lors de ce voyage, nous n’avons pas d’adresse postale. Nous avons alors cherché un port qui acceptait de recevoir et de garder le colis en sécurité le temps que l’on arrive sur place. Il s’agit du port de la Rague.

Nous avions environ 100 miles (160 km) à faire en quatre ou cinq jours, de la calanque du Morgiou où nous avons passé commande, jusqu’au port. Avec ça, un vent capricieux qui nous empêche de naviguer dans le sens que l’on souhaite. Voir même nous empêche de naviguer aujourd’hui.

Il nous reste donc deux jours pour faire les 50 miles (80 km) qui nous séparent de notre objectif. C’est à dire deux grosses journées de navigation.