¡A Tomar Viento!

Viaje a vela por el Mediterráneo

île de Corfou – Grèce 4/5

Je vous écris depuis le Sud de l’île de Corfou. Je suis à Petriti (Πετριτή) !

Après notre nuit de frayeur, Chema a dû se jeter à l’eau. Il a de nouveau revêtu sa tenue moulante et a plongé dans l’eau fraiche. Il devait vérifier la quille et le gouvernail. Par chance, mis à part quelques coups sur la fibre de verre protégeant la quille, aucun dégât n’a été fait.


Au cours de notre dernier jour à Corfou, nous nous sommes reposés dans le joli parc de la Place Leonida Vlachou. Si vous regardez de près, vous verrez un lézard se promener. Il y en a des tas qui se cachent sur les troncs.

Sur de nombreuses cartes postales, nous avons vu Pontikonisi (Ποντικονήσι). Une île grecque très connue et toute proche de Corfou.

Voici ce que cela donne lorsque l’on passe devant en bateau. Rien de spécial, je dois dire.

Par contre, les avions passent de très près, car l’aéroport est juste en face.

Afin de visiter Achilleion, le palais de Sissi l’impératrice, nous avons posé l’encre près de la plage située juste en face. Google Maps nous indiquait 35 min de marche.

Nous avons débarqué sur l’ancien pont permettant aux gens du château de ne pas avoir à traverser la route juste en dessous. Celui-ci a été détruit durant la 2nde guerre mondiale afin de laisser passer un canon. Il faut dire que le pont était très bas. Il n’en reste pas grand-chose.

Sur notre chemin menant à Sissi et son château, nous avons fait face à un problème. Les maisons de « riches » nous bloquaient le passage. C’est bien joli ces hotels et ces quartiers avec des maisons magnifiques et leur piscine…

… mais ils ont clôturé les alentours et bloqué le chemin d’accès au château. Nous avons abandonné là notre recherche et sommes rentrés au bateau. Nous sommes fatigués de ces espaces interdits d’accès aux piétons, clôturés, payant etc.


Nous avons rejoint notre ami Javi et son voilier Miss Regina. (Le lien vous amène sur son blog. N’hesitez pas à le visiter !)

Le petit village de Petritis (Πετριτή) et sa plage nous ont bien plu. L’eau y est cristalline bien sûr. De nombreuses « Tavernes », ou brasserie comme nous les appelons chez nous, font face à la mer. Certaines ont un petit ponton qui nous a permis d’accéder à la terre sans nous mouiller.

Ici, Chema et moi devant le Dinghy de Javi et le nôtre. Et en fond, nos deux voiliers.

Merci à Javi pour cette jolie photo !


Nous avons déjeuner chez Leonidas (Fish taverna). Le patron est super sympas.

J’ai testé une autre bière allemande, car je commence à savoir que les Grecques ne sont pas trop à mon goût. J’ai bien aimé la Amstel.

Nous avons dégusté le calamar. Légèrement fris, c’était trop bon ! J’en reprendrais.

Chema aime beaucoup les sardines. J’ai adoré les frites maison, les meilleurs que j’ai mangés depuis longtemps.

Juste en face du restaurant, les pêcheurs prenaient eux aussi une pause bien méritée. Et les chats du voisinage se réglaient des restes.

Après ce succulant repas, la sieste était nécessaire. Nous avons le sentiment d’enfin profiter de notre voyage. Après tout ce temps à régler, réparer, courir pour faire nos achats, naviguer, visiter… nous apprécions grandement ces plages et ces heures de repos et de détente.

D’ailleurs, cette sensation d’apaisement a inspiré Chema qui m’a joué un petit air de guitare.

Près de la plage, un ancien voilier s’est échoué. Notre capitaine n’a pas pu s’empêcher d’aller le visiter.

En arrière-plan, nous voyons Calma.

Toujours sur la plage, j’ai découvert un petit chemin qui grimpait dans la forêt.

En haut, nous y avons admiré ce joli point de vue (sur Calma et Miss Regina).

Peut importe l’endroit que l’on découvre, nous trouvons toujours un moyen d’appercevoir Calma !

Ainsi qu’une plage voisine. Nous sommes toujours autant stupéfaits de voir les fonds de façon aussi claire.

Un peu plus loin, un poulailler. Je ne sais pas vous, mais moi j’ai l’impression que tout se mélange par ici. C’est simple, agréable et beau.

Je ne sais pas ce qu’est cette plante, mais je l’ai trouvé jolie et surprenante. C’est mieux vu du bas. Si vous en savez plus, n’hésitez pas à me le dire en commentaire. 😉

La mer, c’est bien joli, mais nous la voyons tous les jours. Alors quand nous tombons sur ce genre ce paysage, je suis en admiration.

Ici, ils ne s’embêtent pas à déposer des pierres pour former des chemins. Non, ils peignent directement sur le sol. L’ensemble donne un bel effet.

Enfin, juste à côté de Calma, se trouvait des ruines. Certains ont commencé une bâtisse mais ne l’ont jamais terminé. Ça fait un peu l’effet d’un décor de film d’horreur je trouve.

 

Vous l’aurez compris, j’aime beaucoup la Grèce !

Précédent

Île de Corfou – Grèce 3/5

Suivant

île de Corfou – Grèce 5/5

  1. NADIA

    J’ai cherché et j’ai trouvé le lézard (en zoomant à fond) il se trouve au milieu de l’arbre !
    C’est vrai que cette petite île fait carte postale, elle est très jolie.
    Magnifique cette photo de vous deux près des Dinghy. Merci Javi !
    Très bon le calamar… on dit que nos assiettes blanches sont trop grandes mais les vôtres sont de taille XXL et ce qu’il y a dedans est très appétissant… calamar, frites, sardines grillées miam miam…
    On a déjà vu des reportages à la télé sur les chats qui connaissent les horaires des marins et attendent en masse l’arrivée des bateaux, c’est impressionnant.
    Elle n’est pas belle la vie !!! farniente sur un bateau avec un bel espagnol qui te joue la ritournelle ! y en a vraiment qui ne s’en font pas !!!
    Pour ce qui est de la plante, ça ressemble étrangement à la fleur de courgette sauf que les courgettes ne poussent pas dans les arbres quoique en Grèce, on ne sait jamais ! c’est peut-être ça que l’on appelle les jardins suspendus !
    Tu nous donnes vraiment envie d’aimer la Grèce, profitez-en bien
    Gros bisous à vous deux et à bientôt
    maman

  2. Linda

    Super la Grèce ! Effectivement ça donne envie…
    pour la plante c’est peut être des beugmansia :
    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Brugmansia
    bisous

    • Emilie

      Merci pour le nom de la plante. Cette idée viendait-elle d’Eric ?
      Elle a fait du chemin avant d’arriver jusqu’en Grèce.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.