¡A Tomar Viento!

Viaje a vela por el Mediterráneo

Les vents de Corse

Lors de notre séjour en Corse et de notre passage à Toga, tout près de Bastia, nous avons vévu une nuit mouvementée suite à des vents violents.

Cette nuit-là, Chema n’a pas dormi à cause des vents soufflant à une vitesse inimaginable. Par chance, nous étions protégés dans le port. Malgré les amarres (cordages reliant Calma au ponto), le vent soufflait tellement, qu’il venait écraser le bateau contre le ponton. Bien-sûr, les défenses (bouées protégeant la coque) ont évité tout endommagement.

C’était impressionnant, les rafales nous positionnaient en position latéral, comme en pleine navigation. Les bruits venant de partout, me donnaient l’impression que d’un moment à l’autre, Calma allait se rompre. Tous les bateaux subissant le même vent, nous pouvions voir les mâts se balancer dans tous les sens. D’ailleurs, l’un d’eux a sens doute perdu sa voile (Genova), qui s’est un peu déroulé puis arrachée par le vent.

Voici une vidéo prise lors de cette nuit venteuse.

 

Pour nous, ce sont les panneaux solaires qui nous ont posé le plus de problèmes. Ils ne sont fixés au bateau qu’à l’aide de petits cordages fixés aux tubes. Lorsque le vent s’engouffre (surtout d’une telle violence) entre la toile et les panneaux, ceux-ci se soulèvent. Et peu à peu, les cordages se desserrent. Le risque était de voir s’envoler un ou plusieurs panneaux ou qu’ils se brisent. Le capitaine a donc ajouté des fixations tout au long de la nuit. Voici le résultat au petit matin, malgré tous ses efforts.

Le lendemain, il fallait réparer. Mais le vent continuant de souffler, il nous fallait patienter un peu. Lorsque nous sommes sortis pour détacher les panneaux solaires, nous nous sommes aperçues que l’un d’entre eux s’était plié. Après un test, il s’avère que seule la moitié du panneau fonctionne… Pas de chance mais ça aurait pu être pire.

Nous avons entrepris d’améliorer la fixation des panneaux solaires pour les prochains vents auquel nous devrons faire face.

Heureusement que nous ne sommes pas du côté Ouest de la Corse, où les vents sont encore plus déchainés. Car à l’Est, nous avons eu que les restes. Voici ce que donnait l’application Windy, qui nous permet de surveiller les prévisions météorologiques. On peut voir que nous n’avons pas eu les vents les plus forts.

 

 

À la prochaine, peut être avec de nouveau les panneaux solaires fixés à Calma. Pour le moment, c’est restriction énergétique lorsque nous ne sommes pas dans les ports.

Précédent

Corse (Bastia) – France

Suivant

Corse (Cervione) – France

  1. Manon

    Eh bien, que d’aventures !

  2. nadia

    Vous vous en sortez sans trop de mal, c’est le principal, mais sacrée épreuve !!!
    Gros bisous et bon courage pour la suite de vos aventures… et surtout soyez prudents, on pense bien à vous.
    Maman

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.